Interview dessin et développement personnel

Pour les personnes qui s'intéressent au dessin ou simplement les curieux 😉

Merci à Audrey de "Tout en valeurs" et Pit du site www.apprendre-a-dessiner.org pour m'avoir invitée à parler de développement personnel ET de dessin dans cette interview ^^ ! J'étais super excitée de pouvoir parler dessin ! Hihi !

La vidéo et la retranscription agrémentée d'illustrations est disponible ici :
www.apprendre-a-dessiner.org

Audrey a même fait un chapitrage de la vidéo pour mieux s'y retrouver :

00:00 Présentation d'une artiste en quête du mode d'emploi de l'humain
04:00 Ses héros préférés
08:47 Sa passion des arts martiaux
10:45 Parcours jusqu'à vivre de sa passion
22:18 Naissance du blog Conscience Quantique
24:58 un style épuré, coloré et simplifié
31:22 le soutien des proches
33:26 l'apprentissage du dessin et la diversité des techniques
38:10 les difficultés rencontrées en dessin
43:56 Ce qu'Art-Mella privilégie en démarrant un dessin
45:15 son processus créatif
52:13 Analogies entre permaculture, arts-martiaux et dessin
01:03:11 Les artistes inspirants
01:06:20 la 1ère BD à plus de 10000 likes: pourquoi ça a marché
01:10:06 le dessin en direct
01:13:55 conseils aux dessinateurs qui souhaitent se professionnaliser
01:17:43 Parmi ses enquêtes, les outils pouvant fortement servir aux dessinateurs
01:20:08 Le tome 4 d'Emotions - enquête et mode d'emploi
01:22:15 l'artiste et les autres activités quand on est à son compte
01:25:49 Astuces de communication et de visibilité
01:27:23 La collaboration avec le magazine Kaizen
01:29:51 Les perspectives, projets moyens et longs termes
01:32:04 Remerciements, le paradigme de la cellule et l'ouverture créative


 Bon, et comme les questions ça me met toujours en mouvement APRES l'interview, voici des compléments qu'il me tenait à coeur d'ajouter : 

*Sur l'angoisse de la page blanche :

"En fait, je crois que "l'angoisse de la page blanche" est due à une croyance qu'il faut être productif sur commande. Cela va souvent avec une part de nous qui nous juge de ne pas y arriver. Et cela est complètement contre-productif car la créativité n'est pas dans le même niveau de conscience que le stress. Aujourd'hui je n'ai plus l'angoisse de la page blanche parce que je n'attends pas de moi de produire à un rythme qui n'est pas le mien... tout comme on ne peut pas demander à un pommier de donner des pommes tous les jours de l'année. Tout ce qu'on peut faire avec un pommier, c'est en prendre soin, le nourrir et avoir confiance en la vie qui coule en lui pour lui faire donner des pommes en son temps. Alors plutôt que de me mettre la pression, je me nourris de choses inspirantes, ressourçantes, et j'adapte mon mode de vie pour qu'il convienne à mon rythme naturel"

* Sur l'utilité du dessin, dont Audrey parle au début :

 "Pour moi, le dessin (comme toutes les formes d’arts d’ailleurs) n’a pas à être utile, car il est essentiel. Car quand on y pense, sans beauté, sans art, sans créativité, sans plaisir, le monde serait bien triste. On peut même se demander si nous serions encore humain, ou si nous ne serions pas plutôt quelque part entre des animaux en survie ou des engrenages "utiles" dans une machine à produire ? Pour moi, le dessin en soi n’a pas à servir à quelque chose, il est fondamentalement une forme d’expression de l’être. Après, oui, on peut s’en servir comme je le fais pour faire passer des messages dans mes BDs, mais je trouve qu’il se suffit à lui-même. Pour moi, cela fait partie des choses qui font de nous des êtres humains."


Pour se procurer mes bandes-dessinées :

(En commandant directement dans ma boutique, tu soutiens mon travail et me permet de continuer à créer ! Merci ! <3 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.